Messagers autour du monde
Connexion & Inscription
Participez à l'aventure
Le 30/01/2015 à 18H00, Argentine

Ca se termine

Jour 3Jour 340 -  Jeudi 29 Janvier

Colonial de Sacremento – Buenos Aires - Aéroport

Ca y est cette fois çi , c’est cela se termine vraiment ! Ce qui devait être un convoyage après Ushuaia a finalement été une petite continuation du voyage… mais là plus d’excuses je suis à l’aéroport de Buenos Aires, plus de Def, c’est un avion qui me ramène à la maison ! Demain ce sera New York, Samedi : Paris et Dimanche : Arès. Un retour long mais en douceur, de quoi se réacclimater à la vie quotidienne… si, si comme tu dis Fine la récré c’est terminé. Oui, il y en a qui vont râler parce que le p’tit dej avec la tablette et en toile de fond des photos exotiques, c’est bientôt terminé , il faudra trouver d’autres voyageurs autour du monde ! Allez, quelques lignes sur Colonia et la capitale Argentine, histoire de faire pour vous aussi de faire un sevrage en douceur !!!

 

Depuis hier soir je suis dans la ville de Colonia et j’ai passé une soirée pas très agréable dans un restaurant de la ville. Un souvenir dont je n’ai pas envie de parler tellement j’ai été déçu, dont inutile d’y accorder la moindre importance. Pourtant ce petit port du Paraguay en face de Buenos Aires, vieux de trois siècles impose un charme tranquille ! Un centre historique préservé, des quartiers pavés avec de superbes maisons fleuries, de jolies places, de beaux édifices, le fleuve … bref de bons ingrédients pour faire un lieu attachant. Je me suis délicieusement promené dans les rues dans une ambiance calme croisant ça et là des voitures des années 50 qui ont l’air d’être fameuses en Uruguay. Cette fin me réconforte un peu, mais je reste un peu sur ma fin , l’Uruguay est un pays très cher et je ne ressens pas particulièrement d’émotions dans les échanges !

J’ai donc pris le bateau vers onze heures afin de traverser le Rio DEL Plata vers Buenos Aires. La capitale allie est d’une certaine élégance. Cette ville prend racine dans le passé tourmenté de l'Argentine. Métropole de style européen jadis prospère, où les belles salles de tango côtoyaient les grands cafés, la capitale a souffert tour à tour de la junte militaire, de l'inflation et d'une succession de crises économiques.

Aujourd'hui, elle semble pourtant plus vivante que jamais grâce à une jeune génération dynamique et talentueuse qui fait d'elle une destination très tendance. Hélas, je n’ai  pu vraiment en profiter n’ayant que très peu de temps (encore !) . J’ai juste pris un vélo pour observer le plan architectural,  un fascinant mélange d'édifices coloniaux  et de modernisme. Ses places, ses parcs, ses rues font de Buenos Aires un capitale avec un charme certain. J’y reviendrais un jour, c’est certain .

Ce soir à l’aéroport, je m’aperçois que je suis très fatigué ayant du mal à avancer et à faire les fastidieuses formalités d’embarquement. La longue route de ces derniers jours, les émotions du retour, la peur de cette rentrée… un mélange de choses bien difficile à gérer ! Mais je ne vais pas me plaindre car cette aventure s’est magnifiquement passée ! Elle a été super chouette !  Il faudra plusieurs semaines pour digérer une expédition pareille ! Il nous faudra aussi aller dans chaque école, apporter les 1111 messages promis.

Des instants de partage à vivre avec nos enfants, ce sera la cerise sur le gâteau, une juste récompense du travail accompli. Ce sera aussi une petite fête organisée pour nos amis, nos partenaires. Ce sera les moments de remerciements … mais patience, il nous faudra quelques temps pour organiser tout ca. En attendant, je vais retrouver mon chez moi, mes filles, mon p’tit gars, les parents, la famille, les amis… de quoi parler encore de ce si beau voyage et ce si beau projet qui a été menée jusqu’à son terme.

Encore deux ou trois articles et la page aventure sera terminée. La suite … personne ne la connais vraiment comme si la vie nous donnais un clin d’œil et de nouveaux atouts. C’est vrai que rien ne sera comme avant, qu’est ce que l’on grandit pendant les voyages !!!

 

Le Fuji, notre appareil photo viens de rendre l'âme ! Lui aussi a été bien sollicité et mis à trés rude épreuve. Le Mac arrive malade, le Def à quelques fatigues mais le Fuji n'a pas tenu ... les dernières photos sont faites avec notre appareil étanche... forcément les clichés sont moins bons, mais ils sont là quand même !

Dernières bises Argentine de Pierre et Scott !

Les rues de Colonia hier soir .

Un magnifique dessin échangé ...

Le bâtiment de la Mairie à Colonia

Le Mercosur, retenez bien cette adresse : à fuir absolument si un jour vous allez à Colonia. Le pire établissement dans le quel j'ai pu manger ! Un sale souvenir !

De jolies ruelles pavées et des maisons fleuries

 Le Paraguay est un haut lieu de voitures anciennes... celle là est à remettre en état !

Par contre là, une splendide Mercedes des années 50

De jolies plages dont le sable a été apporté par les forts courants du Rio del Plata !

Atlantic III, le bateau rapide à bord duquel j'ai effectué la traversée vers Buenos Aires

A bord, échange avec une championne d'Optimist !

Mon Ninou, ton dessin est livré ! C'est Noe, un petit garçon du Brésil qui l' a reçu. Voilà le dessin qu'il t'a fait en échange !

L'entrée du port de Buenos Aires

De jolis parcs... celui là se prénome San Martin

La fameuse rue piétonne La Florida. Beaucoup de choses se passe là bas !

La place del Congreso, magnifique !

Buenos Aires, le berceau du Tango. En dehors des salles nombreuses ici, il est même pratiqué dans la rue ! 

L'obélisque de Buenos Aires 

Non, nous ne sommes pas à Valpareiso, mais bel est bien dans la capitale Argentine !

Une architecture très moderne...

Une autre plus  ancienne comme la Casa Rozada ...

Bref, un mélange d'architecture qui fait le charme de Buenos Aires. On y reviendra !

 

Hola senor !!!

Après avoir suivi les dernières étapes du Def sur le blog et de son fidèle acolyte, son preux chevalier.
Demain, le Def partira pour une dernière aventure aquatique mais ce n'est pas forcément à lui que je pense en premier, c'est plutôt à cette famille Dupuy, père, fils et fille. Je veux encore les remercier de les avoir rencontré sur mon chemin et sur cette fameuse route 40. Mon voyage aura été ponctué par de nombreuses rencontre, et là votre est une qui restera marquée. J'ai appris beaucoup durant ces quelques jours avec vous...comme par exemple, gérer une crise de bonnet, comment voyager avec un enfant et surtout comment profiter de chaque instant.

Dans quelques jours, ça sera à mon tour d'embarquer pour un ultime au revoir à cette Amérique du Sud qui m'a tant appris et qui m'a encore plus ouvert les yeux, sur ce que je voulais être et devenir.

Et comme disait ce bon vieux Eric Tabarly : "Naviguer, c'est accepter les contraintes que l'on a choisies. C'est un privilège. La plupart des humains subissent les obligations que la vie leur a imposées" . C'est pour quoi j'aime tant voyager, ne pas subir comme tant d'autres et réaliser mes rêves.

La bonne biz d'un petit mousse

Yancé Ecrit par admin le 30/01/2015 à 20H50
Et oui..... Petit déjeuner avec la tablette MAIS plus de belles photos, ni de beaux textes, ni d'évasion.... Plus de beaux pays traversés avec toi...... Ça manque déjà !!!!! Bon retour à toi. Ecrit par Nadeth le 01/02/2015 à 08H56
bonne fin voyage Ecrit par r.sadepacomme le 14/02/2015 à 12H06
  Connectez-vous pour commenter