Messagers autour du monde
Connexion & Inscription
Participez à l'aventure
Le 29/01/2015 à 04H42, Uruguay

Pladoyer pour un Def !

Jour 339 -  Mercredi 28 Janvier

Montevidéo – Colonial de Sacremento :  180 kilomètres sans Def !

Cher Defender,

C’est étrange d’écrire à une « bagnole » mais tu n’es pas une auto ordinaire… déjà tu es un Def et à regarder toutes les autres voitures, tu n’a déjà pas la même tête ! Bien des passants se retournent en te voyant se disant que n’as pas non plus roulé sur des chemins ordinaires tu viens de loin et pas toujours par du goudron.

Oui, c’est vrai… ils ont raisons tes admirateurs, tu es vraiment « une bagnole » à part. Je me souviens il y a cinq ans quand nous sommes venu te chercher avec Florence au garage, je sentais déjà quelque chose de particulier en te regardant; comme si tu avais une âme. Quand le vendeur m’expliquais les différentes commandes pour te faire rouler, je t’entendais murmurer : "laisse tomber, n’écoute pas, on va passer tellement de temps à s’apprivoiser et puis tu vas aussi tellement me modifier que personne ne peut vraiment savoir comment on va vivre ensemble " .

Parce que c’est vrai, un Def , c’est une histoire entre lui et son propriétaire, on est tous un peu « gaga » d’un Land (Rover) !  Oh pas tout le monde quand même parce que des fois avec tes copains, vous n’êtes pas toujours très fiable il paraît ! On m’avais prévenu : un Def pour un tour du monde … vous êtes courageux, vous n’irez pas au bout. Ca, ce sont les jaloux qui parlent , ils ne connaissent même pas… qu’ils restent avec leur « Toy » ou autre ! Parce qu’avec toi, nous n’avons pas eu de problèmes particuliers sur ce tour de planète, tu as été un grand fidèle. Les amortisseurs cassés, ce n’était pas de ta faute… j’avais voulu t’améliorer un peu, je n’aurais pas dû. Tu as au Chili, siffloté un petit peu... surêment tu étais admiratif du paysage, en fait non, c'était juste une petite fuite sur un joint. De temps en temps aussi, tu as rechigné à démarrer mais c'était sûrement juste pour attirer notre attention afin de profiter du lieu ou nous étions ! Ca par contre, c'est le grand mystère, Pierre le mécano n'a jamais su identifier la chose !

Et puis félicitations avec ton grand coffre, on a pu te transformer en maison à roulettes, en plus de rouler, nous avons fait des centaines de dodos avec toi !  Autre chose aussi … oui, tu es beau, j’adore te prendre en photos dans les paysages les plus étonnants que l’on a traversé. Ta petite bouille toute carré se marie bien avec les éléments… tiens je ferais bien un livre photos de toi : Images de Def, un titre qui deviendrais peut être best seller dans les boutiques !

Je sais, tu es fatigué, j’ai bien vu… tes chaussures sont à bout (les 4), tu as les rotules qui flanchent, tu n’y voit plus très bien avec tes phares, tu tremblote un peu tellement tu es épuisé. Mais avec 63 000 kilomètres de routes parfois torturées, c’est un peu normal. Faut quand même les faire toutes ces bornes sans défaillir… tu es un as !

Alors voilà mon Défender, nous sommes 6 à te dire bravo : Adrien, Florence, Marie-France, Elodie , Scott et moi. Nous te tirons la révérence et on te dit chapeau ! Tu nous as permis de vivre des choses fantastiques, ne rechignant jamais à la tâche, toujours de bonne humeur.

Tu veux que je te dise : oui, à un moment donné, j’ai pensé qu’on pourrait se séparer pour voyager avec une "bagnole" plus grande. Et puis je me suis ravisé parce qu’au final, tu es le meilleur compromis que nous puissions trouver pour cette aventure.

Alors, je vais te remettre tout neuf quand tu vas rentrer… tu sais pourquoi ? Ben, pardi, on va repartir avec toi pour vivre encore ensemble des moments de bonheur. Merci mon ami, ma "bagnole", grâce à toi nous avons fait un tour du monde  et toi même encore plus que nous ! Tu as connu la terre, la mer, les deux hémisphères, les deux côtés du méridien. Tu veux que je te dise, tiens, tu me fait couler une larme parce que sans toi tous ces dessins n’auraient pas été acheminés, sans toi nous n’aurions pas vécu une si belle expédition.

A très vite, ne fais pas trop la tête, nous t’avons laissé tout seul sur le quai, mais c’était le seul moyen pour que tu rentres au garage ! Il nous tarde de te revoir, on t’aime tant !

Je t’embrasse et grand, grand,GRAND MERCI !

Ton proprio !

 

Après cette lettre d'amour, juste un petit point. Ce matin tempête à bord ... avec des rafales de vent et une pluie diluvienne ce qui n'a pas facilité les derniers rangements. Heureusement, j'ai réussi à trouver un garage couvert pour faire toutes mes manips ! 

A 14 heures précises, j'étais au port pour effectuer le passage à la douane et livrer le Def au dock. Plus simple, ce n'était pas possible... à peine croyable! La maison à roulettes attends son embarquement, ce sera pour Vendredi, au pire Dimanche suivant le programme de navigation des bateaux. Evidement, je n'ai pu m'empêcher d'avoir des émotions "ca m'donne le frisson" comme dit notre Adrien. Mais bon, il faut bien qu'il revienne au garage ... nous faisons confiance à notre prestataire de service qui pour l'instant a été d'une remarquable efficacité.

Après avoir pris le bus, je suis ce soir à Colonial de Sacremento, une jolie petite ville sur le bord du rio Del Plata et face à Buenos Aires. Mais je n'aime pas trop ce pays qu'est l'Uruguay, je n'y trouve pas de personnes attachantes, il me tarde de le quitter ce qui va être fait demain car je traverse le fleuve pour l'Argentine.

Belles pensées

Pierre désormais en sac à dos !

 

Ce matin, tempête au bivouac !

 

 

La mise en

 

Porte d'entrée du port... terminé l'Uruguay, bientôt l'Atlantique Sud puis Nord !

Allez, le Def ... fais pas la bouille, je vais te chercher bientôt après ton petit tour en mer ! Dis toi que tu as de la chance de faire du bateau.... nous on va bosser !

Bonjour,
très beau le plébiscite pour le defender !:) et très vrais, je possède un defender moi aussi et jamais je ne l’échangerais contre une voiture banale !
Bon courage pour le retour et merci pour tous ces récits et photos Ecrit par laurent le 29/01/2015 à 07H25
Très gentil cette lettre au DEF, et très gentil aussi de le rajeunir de 2 ans...Et oui c'était il y a 7 ans!!!!
Bon on va pas chipoter , il a fait le job quand même....
Bonne navigation Ecrit par le ninou le 29/01/2015 à 07H58
Et oui , il est possible de s'attacher à une chose....d'autant plus que le Défendeur ,n'est pas une chose inerte ...il vit , a des sensations ( comme un voilier ) , il réagit parfois même se fâche lorsq'uon lui en demande trop, mais il n'est pas colèreux cmme le voilier qui lui fait chapeau et vous met à l'eau et " basta " débrouillez vous ! Et puis , chaque Défendeur a son caractère propre qui provient de celui qui l'a imaginé , de ceux qui l'ont construit et SURTOUT DE CELUI QUI LE CONDUIT , et c'est principalement pour cela que certains s'attachent à lui et d'autres pas ...et qu'il a pu vous mener au bout de ce tour du monde , même si il t'a taquiné parfois avec ce problème de démarrage que tu
n'as pas pu déchiffrer .
Alors , il méritait ien ces quelques phrases bien " typées " de reconnaissance et qu'il soit remis en bon état de route à son retour Arésien. Ecrit par lateste le 29/01/2015 à 09H38
Un grand merci pour lui "Def" ...
Je me joins à Laurent - Ninou et Lateste , en espérant vous voir tous très prochainement réuni à la "Casa " Ecrit par Christian Bretagne le 29/01/2015 à 10H54
bonjour voyageur solitaire...
Bon c'est la fin ...;de cette 1ere partie de .....bonheurs !!!
Que du bonheur de pouvoir vivre et partager ces moments (depuis 340 jours) avec sa famille et des voyageurs de passage .
Instants magiques , rencontres humaines et nature exceptionnelle...
Nous avons tout dit ,et merci a vous tous ,les Paf's , le Def et les nombreux amis qui vous ont accompagné tout au long de cette année !

A bientot , Pierre nous t'attendons ...
Biz Isa Hervé Ecrit par herve le 29/01/2015 à 19H07
Allez, allez, la récré est terminée !
Faut rentrer en classe maintenant
;) Ecrit par Fine&Martine le 29/01/2015 à 19H26
il y a beaucoup de vent là ba Ecrit par r.sadepacomme le 14/02/2015 à 12H08
  Connectez-vous pour commenter